Bassin de boue activée

Les boues activées sont des systèmes qui fonctionnent comme les lagunes aérées. La différence réside dans la concentration des organismes actifs (les boues activées) qui est bien plus importante (4 à 8 g.L-1). Etant donné la forte concentration en microorganisme épurateur, le temps de séjour des bassins de boue activée est beaucoup plus faible (8 heures à 20 heures).

Au contact de la matière organique et de l’oxygène les microorganismes vont se développer et former des agrégats nommés flocons (flocs). Le procédé par boues activées consiste à mélanger les effluents avec ces flocs, bactériologiquement très actifs.

Floc bactérien. (Canler JP, FNDAE n°33)

Les aérateurs Faivre vont permettre, grâce à une aération artificielle efficace, de conserver un métabolisme intense de vos microorganismes épurateurs pour optimiser vos installations de boue activée.  De plus, leur forte puissance de brassage va permettre de créer un mélange homogène des boues activées avec vos effluents. Cette étape est très importante pour l’efficacité du procédé.

Pour obtenir le rythme le plus intense d’oxydation biologique, une concentration minimale d’oxygène de 0,5 mg.L-1 est nécessaire dans le bassin d’aération, avec une concentration de 2 mg.L-1 la nitrification des substances azotées  aura lieu.

Metabolisme d'une bactérie autotrophe ou hétérotrophe.  (Bassompierre C., 2007)

En estimant de façon précise vos besoins en oxygène dépendant de vos effluents  (charge organique, matière azotée … ) et de votre installation (concentration en boue activée,  station à forte charge ou faible charge …. ), nous établirons une offre adaptée pour un coût limitée. 

De plus, pour limiter vos consommations énergétiques nous pouvons asservir nos appareils à une sonde d’oxygène permettant ainsi une économie d’énergie allant jusqu’à 30%. Avec un moindre coût, un temps de fonctionnement pourra être mis en place via un asservissement sur horloge ( ex : un heure de marche pour 20 minutes d’arrêt).

13-Design